FVT_2018_COULEURS_BD_00074
FVT_2018_COULEURS_BD_00104
©Arthur.Marie4
FVT_2018_COULEURS_BD_00063

COVID-19 - En raison de la pandémie de coronavirus, l'édition 2020 est annulée et reportée à l'année prochaine. En attendant de dévoiler les animations et les expositions de l'édition 2021, rappelez-vous  l'an passé.

LE PORT EN FÊTE PENDANT 5 JOURS

Installé sur les quais, le village offrait une vue imprenable sur les bateaux et une grande diversité d’animations. Le patrimoine maritime du territoire et ses savoir-faire y sont révélés de manière ludique, pédagogique et immersive, pour petits moussaillons avides d’aventures et visiteurs de tous âges, qu’ils soient passionnés ou simplement curieux.

Des expositions et des démonstrations plongent le visiteur dans le passé du port, en reconstituant les scènes et gestes de métiers anciens, dans une restitution fidèle des contextes et costumes :

 

« The Tall Ships » 

> L'Association des Amis des Grands Voiliers

L’association a pour objet de promouvoir et développer, à bord des grands voiliers, gréements traditionnels et autres voiliers de tous les pays, les stages de formation à la navigation et à la manœuvre notamment en aidant les jeunes à embarquer sur ces navires et favoriser ainsi les échanges et l'amitié entre les nations, hors de tout contexte social, politique ou racial.

« La longue épopée des terre-neuvas »

> Mémoire et Patrimoine des Terre-Neuvas de Saint-Malo

Pendant plus de de quatre siècles, normands et bretons ont développé la pêche morutière dans les eaux froides et dangereuses de l’Atlantique Nord.

« La caravane des huîtres »

> Association des Vieux Gréements Granvillais

Suite à un coup de canon, le départ de centaines de bisquines, qui se précipitaient dans la baie du Mont-Saint-Michel draguer les huîtres, constituait un spectacle grandiose.

« 75e anniversaire de la Libération du port de Granville »

> Philippe Letouzey & ses amis

Exposition de photos axées sur le rôle du port de Granville au cours de la deuxième guerre mondiale. De juin 1940 à juillet 1944, le port est exploité par les Allemands pour le ravitaillement des Îles Anglo-Normandes, seule partie du territoire britannique occupée par l'Allemagne. Détruit par l'occupant entre le 29 et le 31 juillet 1944, il est en partie reconstruit par les Alliés et utilisé comme port charbonnier jusqu'en 1945.

 

« Vies du port de Granville »

> Musée d’art et d’histoire de Granville

Avec 12 agrandissements illustrant les métiers de Granville liés à la mer, le Musée d’art et d’histoire a mis à l’honneur une sélection de cartes postales issues de la collection constituée par Yves Lebrec (1958-2017) et offerte au musée par Bernard Choque en décembre 2018.

 

« Les pêcheries de la Baie du Mont-Saint-Michel »

> Ecomusée de la Baie du Mont-Saint-Michel 

De Saint-Jean-le-Thomas à Granville, les plages sont jalonnées d’anciennes pêcheries en pierre servant à capturer à marée basse des poissons ou des crustacés vendus ensuite localement. L'écomusée a mis en avant ce patrimoine local dont les plus anciennes traces remontent à environ 4000 ans. 

 

« Le rhum du terre-neuvas »

> La Rafale

Au XIXe siècle se développe un commerce triangulaire entre Granville, Terre-Neuve et les Antilles où la morue est échangée contre du sucre et du rhum.

 

« La route des pinardiers »

> Alamaiz'

Des négociants bordelais utilisaient des grands voiliers pour bonifier le vin, à condition que celui-ci soit bon au départ ! On ne va pas transformer une piquette en grand cru, mais les mouvements doux des voiliers conféraient au vin une belle qualité. Ce sont les Bordelais les premiers qui s'en sont rendu compte, en revenant des Indes. Cela donnait une forte plus-value.

 

« Galerie du Crabe »

> Yves Bouger

Le Crabe a fait salon sur les quais, il exposait ses trésors : ses maquettes de bateaux de Valparaiso, ses Marin-Marie de Chausey, ses Mathurin Méheut de Lamballe, ses Nicolas Morin de La Manche, ses Frédérique Le Goff de La Rochelle...

 

« Lecture de la mer » 

> Librairie Le Détour

La librairie le Détour avait effectué une sélection d’ouvrage autour de la mer. On y trouvait des romans et récits maritimes bien évidemment, des beaux livres, d’autres pratiques, mais également des livres pour la jeunesse et des bandes dessinées.

 

« Marins Tatoués » 

> Jérôme Pierrat et Eric Guillon

À travers plus de cent soixante photographies de marins américains, ce beau livre nous présente l’histoire de la pratique du tatouage, décryptant les différents motifs et dessins des tatoués avec une série d’illustrations originales, mêlant esthétique du portrait photo et archives uniques.

 

« Femmes de Terre-Neuvas » 

> Richard Vitte

On connait la vie des terre-neuvas mais assez peu celles de leurs femmes, filles et fiancées... Cette pièce de théâtre évoque le dur quotidien de celles qui sont dans l'attente du retour des hommes partis sur le grand banc.

« Le travail de la nacre »

> De femme à femmes créations

La nacre, substance calcaire irisée qui recouvre l’intérieur des huîtres et de nombreux coquillages, est secrétée par le coquillage en couches successives et sinueuses, ce qui le rend plus dure, mais cassante. Le métier du nacrier demande beaucoup de précaution et de savoir-faire.

« Fil Rouge »

Composée d’artistes de Granville, l’association Le Fil Rouge s’est dotée d’un parcours fléché sur les sols de la cité, et d’un plan des ateliers-galeries. Venez découvrir les Petits Formats originaux proposés par les artistes lors des Voiles de Travail, et suivez Le Fil Rouge !

 « Atelier matelotage »

> Jean Paul LABROSSE - Les amis du Marité

Initiation et pratiques des « nœuds utiles » : nœuds de chaise, nœuds de cabestan, nœuds d’amarrage….

 

« Jeter l’encre »

> Dreamer Animation

Tatouages éphémères naturels à base de Genipa, fruit qui pousse dans les forêts tropicales humides amazoniennes.

10
21
©Arthur.Marie
15

MERCI

à nos partenaires !

© Arthur Marie | Claire David | Eric Gourier | Etoile Marine | Gilbert Hurel | Julie Pichard | Olivier Thibaud  | Elise Raulline | Jeff Laurent